LE COIN HETERO

THE SUBMISSION OF EMMA MARX : un amour de soumission

By  | 

Emma (Penny Pax) est une adorable jeune femme vivant en colocation avec sa sœur Nadia (Riley Reid). Alors que cette dernière est sur le point de se marier avec son compagnon Ray (Van Wylde), Emma commence à regretter de ne pas avoir de vie sentimentale. Ni le sexe ni l’amour ne l’ont jamais vraiment intéressée. Son quotidien bascule quand, pour terminer sa thèse sur l’égalité entre les genres au travail, elle rencontre Mr. Fredricks (Richie Calhoun). Ce dernier dirige une entreprise où pratiquement toutes les employées sont des femmes. Il l’explique par le fait qu’il les apprécie car elles se soumettent naturellement à lui. Face à ce discours misogyne, Emma est à la fois outrée et excitée. Car Mr. Friedricks se plaît à jouer avec elle et à titiller des désirs de soumission qu’elle refoule. Après leur premier rendez-vous, l’homme lui propose de venir chez lui quand elle aura obtenu son diplôme afin de lui faire une proposition. Intriguée et excitée, Emma s’exécute. Quand autour d’un dîner dans son superbe appartement le puissant entrepreneur lui propose un contrat pour devenir sa soumise, la jeune femme à la fois intelligente et naïve ne sait pas quoi faire. Elle va peu à peu se laisser aller et découvrir en la compagnie de cet étalon qui sera à la fois son amant et son patron les plaisirs de la soumission…

the submission of emma marx

Film issu de la collection Romance (qui avait déjà sorti l’emballant Lost and Found), The submission of Emma Marx flirte sur le succès de 50 shades of Grey et en livre une variation taillée pour le porno hétéro mainstream. Ou comment une adorable blonde à lunettes, sexy sans le savoir, pleine de désirs refoulés, va se libérer entre les mains d’un homme à la fois tendre et dominateur. Les passages scénarisés ne sont vraiment pas là pour faire joli et combler le vide entre deux scènes de baise. C’est bien écrit, bien vu, et globalement très bien incarné. Le casting est parfait : Penny Pax est géniale dans son rôle de fille un peu nunuche qui se laisse pervertir avec une gourmandise qui la surprend elle-même et Richie Calhoun est brûlant d’érotisme avec son regard froid, à la fois sensuel et autoritaire.

the submission of emma marx the submission of emma marx

Le film s’ouvre sur une scène de couple avec l’étreinte romantique et chaude de Nadia, sœur d’Emma, et de son compagnon Ray. Il vient de la demander en mariage, des pétales de rose forment un cœur sur le lit. Ils s’envoient en l’air avec sensualité et complicité. Explicite et érotisme fusionnent à merveille pour une ouverture sage mais pas moins bandante pour autant. Les scènes entre Emma et son « Maître » seront plus croustillantes même si elles se cantonnent à l’aspect le plus sexy du BDSM. Soumission cérébrale, exhibition, déshabillage, petites punitions qui valent de se faire rougir les fesses, liens, bougie, bâillon… Ce qui est plaisant ici, c’est que l’on retrouve la grande douceur et complicité qui peut exister dans un rapport dominant-dominé, l’aspect ludique. Trop souvent, le porno réduit ce type de rapport à l’aspect violent, à l’humiliation. Si Emma apprécie tant de se donner et de s’oublier à Mr Friedricks, c’est avant tout parce qu’elle sait qu’elle peut lui faire confiance, qu’elle en a envie, qu’il peut à la fois être sévère et mettre son corps à rude épreuve mais qu’il mêle toujours la tendresse à la violence physique. De quoi rendre les scènes très stimulantes.

the submission of emma marx

Réflexion sur des rapports souvent stigmatisés et sur la notion de normalité, The submission of Emma Marx oscille avec délice entre sexe, romance idéalisée façon conte de fées, réflexions et second degré. C’est filmé avec délicatesse, comme du bon cinéma indépendant, les moyens sont réduits mais cela ne se ressent jamais trop. Un film qui excite et dont on ressort léger, qui s’attarde aussi bien sur les visages que sur les corps, sur les hommes que sur les femmes. Le porno hétéro actuel à son meilleur (même si pour une obscure raison le port du préservatif n’a pas été imposé, ce qui peut provoquer un brin d’étonnement et de gêne – en cherchant sur le web j’ai toutefois vu que les modèles étaient testés et clean…). A voir.

Site de la collection Romance avec le film en VOD

Film présenté au Porn Film Festival Berlin 2014

Le Gay Désir. Le blog français d'actualité du porno gay.