LE COIN HETERO

MOMENTUM VOL.1 de Michelle Flynn : étreintes douces au soleil

By  | 

L’été, l’Australie, la plage, le surf, les vagues… et les jolies filles ! Bienvenue dans Momentum Vol. 1, premier chapitre d’une collection dont l’ambition semble être de rappeler le délice du sexe, ce qu’il a de plus beau et de plus lumineux. Il s’agit là du premier moyen-métrage de Michelle Flynn, qui a pu voir le jour grâce au crowd-funding. Officiant déjà depuis plusieurs années dans l’industrie du x, la réalisatrice australienne s’est entourée pour ce projet de fidèles collaboratrices et/ou amies, d’un couple se sentant prêt à dévoiler son intimité devant la caméra…

Momentum joue sur une certaine nostalgie du porno des années 1970. On retrouve l’aspect pop des films de l’âge d’or, la légèreté, l’insouciance. Dès les premières images on découvre une bande de jeunes femmes rieuses, qui roulent en voiture en écoutant de la musique, se dirigeant vers la plage pour surfer et bronzer. La mise en scène est agréable comme un souffle dans le cou, proche des corps et désireuse de mettre en avant les sensations. C’est très doux, le premier passage explicite est amené avec naturel : les trois copines sont sur le sable, deux s’embrassent et se caressent, l’autre les regarde en se masturbant. Une sexualité hédoniste, à la fois chaude et tendre, avec des modèles jolies / girl next door.

momentum michelle flynn

 

La deuxième scène de sexe présente l’une des trois amies qui s’échappe pour retrouver un amant garçon, laissant en rade ses potes. Le rendez-vous e lieu dans un mini van. Les étreintes sont sensuelles, on se fait plaisir et on se sourit pendant l’acte, on se regarde et s’embrasse beaucoup. Les pieds sont sales, on voit sur la peau des coups de soleil : Michelle Flynn tient à capter la beauté du naturel, des petits détails, montrer ses modèles avec authenticité. Une façon de ne pas aseptiser le sexe, de le rendre plus humain, tout en magnifiant tout de même les mouvements, les caresses, les expressions de visage. C’est excitant et ludique.

Le dernier passage x dévoile une des trois girls qui s’offre un moment très chaud avec la jeune livreuse de journaux du coin. Sur le tapis, les filles se font longuement plaisir, réceptives au désir de l’autre, gémissant et riant. C’est complice, ça sonne très vrai.

La petite musique de Momentum, sa poésie modeste, sa façon de montrer une sexualité douce et solaire fait franchement du bien. Une parenthèse excitante qui a le goût des vacances tout en rendant nostalgique des jeunes années. Intemporel, bien foutu et prometteur : à suivre pour les autres volumes donc.

Film présenté au Porn Film Festival Berlin 2014

Site de LightSouthern

Le Gay Désir. Le blog français d'actualité du porno gay.