1970

CATCHING UP de Tom DeSimone : la question de la fidélité dans le couple gay

By  | 

John (John Farrel) et Keith (Keith Antoni) sont en couple depuis une petite année. Cela fait maintenant trois mois qu’ils ont emménagé ensemble et la routine pointe déjà le bout de son nez. Se sentant étouffé, John propose à son copain, lors d’un dîner au restaurant, d’ouvrir leur relation. Blessé, Keith s’énerve, provoque un break et drague ouvertement le serveur pour attiser la jalousie de son compagnon. Les jours qui suivent, entre désir de vengeance et questionnement, Keith décide d’explorer sa sexualité en solo.

Après une nuit torride avec le beau serveur (Jayson MacBride), il va s’amuser dans un cinéma porno où il se laisse approcher par deux mâles en rut. Plus tard, il rencontre via une petite annonce un homme dominateur qui l’initie au sexe hard tout en le gratifiant de petites insultes. Ces parenthèses sexuelles amèneront-elles Keith à s’éloigner définitivement de John ou au contraire lui feront-elles réaliser son amour pour son partenaire ?

catching up tom desimone

Perle des années 1970, Catching Up dispose de toute le savoir faire en terme de mise en scène de Tom DeSimone. Avec une sensibilité inattendue, ce long-métrage confronte un jeune gay à la question de la fidélité dans le couple. Réfractaire au couple libre, Keith finit par profiter d’une pause dans sa relation avec son copain pour explorer pour la première fois sa sexualité. L’occasion de goûter aux étreintes clandestines et à des parties de jambes en l’air sans conséquences. Le montage est vraiment différent de ce que l’on peut voir d’habitude dans du x gay. En témoigne la première scène de sexe, très belle et sensuelle, qui est habilement esquissée, jouant des ellipses. Tous les passages lors desquels Keith découvre le plaisir débordent d’érotisme. Le sexe hédoniste façon seventies comme on l’aime.

catching up tom desimone

Si les jolis mâles ont plus tendance à faire l’amour avec ferveur qu’à baiser, les situations sont hautement brûlantes. Le plan à trois anonyme dans un cinéma x mêle par exemple projection d’un film en noir et blanc, texte érotique en diable et action sur les fauteuils. DeSimone joue sur le cérébral, les émotions, et même les rencontres les plus primitives ont cette intensité qui fait toute la différence.

catching up tom desimone

Petit à petit, Keith évolue, se décoince, tisse une relation ami-amant avec le craquant et doux Jayson. Le métrage s’achève sur le rêve d’une relation équilibrée entre sentiments et sexualité sans barrière avec la tentation du trouple comme solution. Outre une réalisation soignée qui rend les ébats très stimulants, Catching Up peut compter sur une bande-originale efficace pour nous plonger dans une atmosphère toute particulière. Entre deux orgasmes passe du Erik Satie : la classe !

Produit en 1975. Disponible sur Bijou Films et dans l’offre abonné de Naked Sword.

Le Gay Désir. Le blog français d'actualité du porno gay.