LE COIN HETERO

A CALL FOR HELP de Morgana Brownfield : plaisir sans âge

By  | 

Alors qu’elle essaie de s’octroyer un moment de plaisir solitaire, Rebecca désespère : son sexe ne semble plus répondre à aucune caresse, elle ne ressent subitement plus rien. Elle essaie alors différents stratagèmes pour retrouver l’ivresse de l’orgasme. Pendant ce temps, ses trois copines, la cinquantaine pimpante, tentent de la joindre en même temps qu’elles s’envoient en l’air avec leur amant respectif…

Court-métrage de 34 minutes, A call for help est avant tout né de l’imaginaire de sa productrice et scénariste, Morgana Brownfield. Ayant grandi en Australie, subissant une éducation stricte où on lui imposait l’idée qu’une femme était avant tout faite pour le mariage et la reproduction. Passée la quarantaine, après 20 années de mariage avec un homme qui ne la comblait pas sexuellement, elle a décidé de claquer la porte et de commencer une nouvelle vie. Il n’est jamais trop tard pour découvrir sa sexualité et en profiter, c’est ce qu’elle s’est dit et elle a eu raison ! Fatiguée de voir que le porno laisse peu de place aux femmes de plus de 40 ans et leurs désirs, comme si la sexualité se résumait à la jeunesse, elle a décidé d’écrire et de produire des films aptes à plaire à des femmes mûres, de mettre en scène ses propres découvertes et fantasmes de façon fictionnelle. En résulte donc ce film, réalisé avec très peu de moyens (ce qui se ressent un peu à l’écran – image très brute, bande-originale composée à partir de morceaux libres de droits, quelques soucis de son…).

a call for help morgana brownfield a call for help morgana brownfield

Tandis que l’héroïne Rebecca cherche à retrouver du plaisir, ses trois copines s’amusent de leur côté. Nous découvrons une part d’intimité et de fantasme de ces trois femmes à travers trois scènes explicites. La première est tendre : une belle blonde quinqua s’offre une pause coquine avec son jeune amant dans son jardin. La troisième sera aussi assez ordinaire : une femme allant chez un garagiste et se laissant séduire avant de faire l’amour dans l’une des voitures. C’est le cœur du film et sa deuxième scène qui marquent avant tout : une session entre une dominatrice et son jeune esclave. Il ne lui a pas amené de cadeau pour son anniversaire et elle va le corriger en lui faisant sévérement rougir les fesses. L’actrice est géniale, le second degré ne manque pas et la domina très joueuse parviendra à s’offrir elle-même un cadeau tout personnel en exploitant son amant…

a call for help morgana brownfield

Globalement ordinaire dans sa forme ou son scénario, A call for help mérite le coup d’oeil pour sa représentation d’une sexualité féminine plus réaliste, avec des femmes qui assument avec délice leurs besoins sexuels. Et la chute du film, amusante, vaut aussi le détour.

Film Présenté au Porn Film Festival Berlin 2014

Le Gay Désir. Le blog français d'actualité du porno gay.